Qu’est-ce que l’hallux valgus ?

L’Hallux Valgus est le nom scientifique donné à la déformation progressive du gros orteil de votre pied. Cette maladie peut avoir des répercussions sur les os de l’avant de votre pied (appelés les métatarsiens), ainsi que sur les petits orteils (phalanges et leurs articulations).

 

Radiographie de l’avant pied et photo montrant la déformation

Comment apparaît l’hallux valgus ?

Très souvent, il y a une prédisposition féminine. Les chaussures étroites à hauts talons peuvent initier et aggraver cette déformation. Le pied plat est souvent associé. La déformation peut exister très jeune et l'on parle d'hallux valgus congénital. Comme il se développe un certain déséquilibre entre les structures osseuses, les ligaments et les tendons, cette déformation en « valgus » se fait progressivement vers l’aggravation. Ce processus de déformation cependant apparaît sur plusieurs et parfois dizaine d’années.

Comment se manifeste un hallux valgus ?

L'articulation du gros orteil se déforme progressivement et laisse apparaître une bosse sur le côté du pied. Cette bosse est classiquement  appelée « l’oignon » du gros orteil. Elle crée un conflit avec la chaussure qui constitue souvent la plainte principale. Ce frottement est particulièrement accentué par le port de chaussures fines.

Dès lors, la force de propulsion du gros orteil diminue avec l’accentuation de la déformation, ce qui peut entraîner secondairement un transfert et une augmentation de pression sous le reste de l’avant-pied. Même si l’hallux valgus ne cause pas vraiment une symptomatologie douloureuse, le reste de l’avant-pied peut montrer, indirectement, des signes de faillite mécanique comme une métatarsalgie ou des déformations des orteils.

Hallux valgus
 

Radiographie de l’avant pied retrouvant la déformation
 

Avec le temps, le chaussage devient difficile. Les chaussures peuvent se déformer. Les patients ne portent alors plus que des chaussures larges car il existe une sensation d’écrasement de l’avant-pied dans les chaussures fines. Les patients ont souvent besoin de se déchausser régulièrement pour arrêter les douleurs. Il existe également des zones d’inflammation sur la peau aux endroits où le pied est écrasé. Le positionnement correct du pied sur le sol se modifie et peut occasionner des appuis douloureux sous la plante de pied, avec apparition de corne (callosités). Les griffes des orteils créent des cors par frottement.

Quel traitement simple peut t-on mettre en place en cas d’hallux valgus ?

Il n’y a aucune urgence à se faire opérer d’un hallux valgus classique. Les attelles de nuit sont utiles dans les formes juvéniles. Les podologues peuvent fabriquer des orthèses pour stabiliser le premier rayon et ralentir la progression de la déformation mais la correction obtenue n’est pas définitive. Les semelles orthopédiques pourront améliorer un problème de l’ arrière-pied (pied plat) ou des métatarsalgies associées, mais le gros orteil déformé risque d’être plus comprimé. Les douleurs peuvent être traitées efficacement  par des prescriptions de médicaments antalgiques et anti-inflammatoires.

Que peut t-on proposer en cas d ‘échec du traitement médical ?

Si malgré ces traitements, gène et douleurs persistent, la correction chirurgicale doit être envisagée. La déformation ne fera par ailleurs que s’accentuer avec le temps et l’atteinte du gros orteil deviendra à terme une pathologie de l’ensemble du pied (métatarsiens et orteils). La chirurgie s’adresse particulièrement aux avant-pieds douloureux et aux déformations importantes. La gêne doit rester la motivation principale pour se faire opérer.

Quels sont les principes du traitement chirurgical ?

La chirurgie est réalisée sous anesthésie loco-régionale parfois complétée par une anesthésie générale. Cette anesthésie sera l’élément principal de la lutte contre la douleur post-opératoire. La chirurgie doit corriger la déformation du gros orteil  et  lui redonner un  appui pulpaire sur le sol et une force de propulsion. On cherchera toujours à corriger le déséquilibre articulaire en recentrant, entre autre, le métatarsien au-dessus des sésamoïdes, en ramenant le premier métatarsien proche du second, et aligner la phalange du gros orteil dans son prolongement. 

Quelles sont les techniques chirurgicales habituellement utilisées ?

Les techniques opératoires sont nombreuses. Leur choix dépendra de l’importance de la déformation, de la mobilité articulaire, de l’âge du patient, de l’ existence d’ une arthrose, de la présence de certaines variantes anatomiques(longueur, inclinaison du gros orteil…). Plusieurs gestes techniques , souvent associés, sont réalisés :

    • Une libération des parties molles (capsule, ligaments et muscles) pour favoriser les réaxations osseuses.
    • Une exostosectomie pour réséquer la bosse : ce geste seul est totalement insuffisant !
    • Une ostéotomie du premier métatarsien, dont le niveau dépendra de la gravité de la déformation, reste l’élément de correction principal. L’ostéotomie de Scarf est la plus fréquemment pratiquée par votre chirurgien. Elle est auto-stable et sera fixée par une vis.

 

    • Une ostéotomie de la première phalange du gros orteil peut être éventuellement réalisée. Elle peut nécessiter la mise en place d’une agrafe, d’une miniplaque ou d’une vis pour sa fixation.
       

 

    • Une correction des déformations des orteils.
      Radiographie avant et après correction chirurgical d’un hallux valgus associé à une déformation en griffe des 2èmes et 3èmes orteils 

 

L’arthrodèse du gros orteil sera l’indication de choix dans les déformations majeures, raides, douloureuses avec arthrose.

Radiographie post-opératoire d’une arthrodèse du gros orteil

 

Les éléments métalliques (vis, agrafes, plaques) utilisés pour stabiliser ces différents gestes osseux ne sont retirés qu'en cas de gène.

La chirurgie percutanée (en réalisant les gestes à travers la peau sans véritable incision) peut trouver certaines indications mais nécessite, pour la chirurgie de l'hallux valgus, un recul plus important.

 

Principes des corrections chirurgicales réalisées en cas d'hallux valgus

 

A retenir :

  • L’hallux valgus correspond à une déformation progressive du gros orteil avec apparition d’une « bosse » ou « oignon »
  • Les douleurs du gros orteil sont souvent liées à des conflits lors du chaussage
  • Les douleurs su gros orteil sont souvent associées à des douleurs (métatarsalgies) et des déformations (griffes) du reste de l’avant pied
  • Un traitement médical est souvent mis en place en première intention
  • Le traitement chirurgical est réalisé en cas de douleurs et de déformations invalidantes Le traitement chirurgical consiste à réaligner le gros orteil