Qu’est-ce que l’hallux varus ?

Le terme “hallux” fait référence au “gros orteil”. Dès que le gros orteil s’écarte de sa position axée vers l’autre pied, on peut parler d’une déformation en « varus ».

Hallux varus

Radiographie des 2 avant-pieds de face montrant un hallux varus bilatéral
 

Quelles sont les causes de l’hallux varus ?

Généralement, un hallux varus survient dans les suites d’une opération pour un hallux valgus, et est de fait une complication due à un excès de correction. D’autres causes sont cependant possibles : post-traumatiques, en association à certaines maladies systémiques inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde ou le psoriasis, quelques cas sont congénitaux

Quels sont les traitements de l’hallux varus ?

Sous la forme débutante et dans les suites immédiates de la chirurgie, un taping du gros orteil vers le petit orteil, pendant une période de 3 mois, peut permettre la guérison des structures molles et permettre la stabilisation de l’articulation, ce qui évitera une nouvelle intervention.
Si cette déformation est peu gênante et si la déformation reste souple, il est possible de simplement porter des chaussures à bouts larges ce qui limite le frottement. Si la déformation et la raideur augmentent, les chaussures adaptées ne suffissent plus. On peut alors proposer une solution chirurgicale.

Quels sont les principes chirurgicaux de l’hallux varus ?

Il faut préalablement vérifier la mobilité et la réductibilité de l’articulation métatarsophalangienne.

  • Si l'articulation reste souple et que l'arthrose n'est pas trop importante, un traitement dit "conservateur » peut être fait. En général il est réalisé une reprise de l'ostéotomie du premier métatarsien à laquelle s'associe une plastie pour refaire le ligament latéral. Pour réaliser cette plastie on utilise un tendon situé à proximité ou un tendon artificiel selon les habitudes de chaque chirurgien (tendon extenseur, tendon du muscle inter-osseux, tendon du court abducteur). On utilise  alors par fois pour cela un endobutton qui est un dispositif permettant de maintenir la tension de la plastie le temps qu’elle cicatrise. Il faut toujours  détendre les parties molles en médial. Parfois une butée osseuse est nécessaire au niveau de la tête du premier métatarsien pour éviter que la phalange ne reparte en médial. Il est parfois nécessaire de mettre une broche d'alignement qui est retirée au bout d'un mois à la consultation. De même l'hallux varus s'accompagne souvent d'une griffe de l'hallux qui peut nécessiter un traitement qui lui est propre (gestes tendineux, arthrodèse de l'articulation interphalangienne).
 

Radiographie de face montrant une correction par ostéotomie d’un hallux varus

Endobutton er radiographie après sa mise en place

 

  • Si l'articulation est arthrosique et peu mobile, il est préférable de faire une arthrodèse comme dans l’Hallux rigidus.

Arthrodèse du gros orteil réalisée pour un hallux varus raide et arthrosique
 


Animation montrant les principes d'une arthrodèse du gros orteil

A retenir :

  • L’hallux varus correspond à une déformation du gros orteil qui « part » sur le côté
  • Il est souvent secondaire à une chirurgie de l’hallux valgus
  • Le taping peut permettre d’éviter le recours à une nouvelle intervention
  • Une nouvelle ostéotomie est réalisée en l’absence de raideur et d’arthrose.
  • Une arthrodèse est réalisée si l’articulation est arthrosique et peu mobile