Qu’est-ce que le névrome de Morton ?

Le névrome de Morton est une cause de métatarsalgies due à l’irritation ou à l’épaississement du nerf sensitif situé entre les têtes métatarsiennes. C’est un syndrome canalaire, car le nerf est situé dans un tunnel. C'est la métatarsalgie occasionnée par la compression et le grossissement que subit le nerf plantaire lors de sa division, se divise en deux branches qui vont donner de la sensibilité à deux orteils. La compression va créer  une fibrose autour du nerf, occasionne un grossissement de celui-ci et forme un névrome.
et qui en passant entre les têtes des métatarsiens se comprime et produit une douleur aigüe ou des crampes qui irradient vers les orteils. Le névrome est plus fréquent entre le troisième et le quatrième orteil c'est-à-dire dans le 3ème espace intermétatarsien, plus rarement dans le 2ème espace bien qu'il puisse se former entre chacun des orteils. 

Schéma montrant la division du 3ème nerf inter-métatarsien, siège le plus fréquent du névrome de Morton

Quels sont les symptômes d’un névrome de Morton ?

Cette compression va provoquer des douleurs fulgurantes à type de décharges électriques ou des crampes irradiant vers les orteils concernés, pouvant aller jusqu'à l'engourdissement des orteils (3ème et 4ème).

La douleur prédomine lorsque le pied est chaussé (déroulement, position debout sur place), et se majore avec des chaussures fines et étroites. Pour être soulagé, on est obligé d’arrêter la marche parfois même de se déchausser et de masser ses orteils. Le patient peut ressentir une « envie impérieuse » de se déchausser. Les patients rapportent parfois la nécessité de poser le pied contact du carrelage froid pour soulager les douleurs. Cette  douleur peut enfin  s’étendre à l’ensemble de la face dorsale du pied.



Quelles sont  les causes du névrome de Morton ?

L'irritation du nerf par des phénomènes de compression va créer une fibrose autour du nerf , qui occasionne un grossissement de celui-ci et forme un névrome.

Des facteurs mécaniques externes comme les cisaillements inter-métatarsiens peuvent être responsable de bursite qui irrite et comprime le nerf. Différentes causes anatomiques comme les longueurs de métatarsien, la position du ligament intermétatarsien, des variantes de l’anatomie nerveuse, peuvent être à l’origine de l’épaississement du nerf. La mise en tension des éléments fibreux de la plante du pied sont aussi retrouvés : pied creux, rétraction de l’aponévrose plantaire, rétraction du triceps. L'association aux troubles statiques classiques de l’avant-pied (hallux valgus, métatarsalgies) est très fréquente. La cause réelle des douleurs devra donc être précisée, afin de proposer un traitement adapté.

Toute douleur de l'avant-pied n'est pas systématiquement un névrome de Morton ! 
Parfois l’origine reste peu claire.
 La compression qu'exerce une fibrose qui se développe autour du nerf et qui occasionne un grossissement de celui-ci et forme un névrome.

Comment peut t-on confirmer le diagnostic de névrome de Morton ?

Le diagnostic est clinique. Cependant, la réalisation d’une échographie peut être utile pour confirmer le diagnostic. Au mieux, une IRM peut également être réalisée dans le cadre du bilan de névrome de Morton.

Coupe axiale en IRM montrant un névrome de Morton entre les 3ème et 4ème métatarsien

Quels sont les traitements de première intention du névrome de Morton ?

Les semelles avec une barre d'appui rétrocapitale, des chaussures à bouts larges et talon inférieur à 4 cm seront proposées en première intention.
, les infiltrations de corticoïdes peuvent éliminer partiellement ou totalement la douleur.



Quel traitement chirurgical peut t-on proposer ?

Il est possible de libérer simplement l’espace de compression et y associer, le plus souvent,  la résection du nerf porteur du névrome. La destruction du nerf peut aussi se faire de manière chimique (phénolisation). 

Photo montrant la résection du névrome de Morton au niveau de la division du 3ème nerf inter-métatarsien

Quelles sont les suites de l’intervention chirurgicale ?

Les suites opératoires sont généralement simples, l’appui complet est autorisé dans une chaussure confortable ; l’arrêt de travail est de 15 jours environ, l’ablation des fils se fait au 15ème jour post-opératoire. La reprise d’une activité sportive peut s’envisager au bout d’un mois.

Quels sont le effets indésirables que l’on peut observer après la chirurgie ?

Une insensibilité apparaît classiquement dans les suites de l’intervention puis s'atténue progressivement.

Les complications rares, mais redoutables sont les douleurs au niveau du nerf qui a été sectionné, nécessitant des techniques chirurgicales adaptées : La chirurgie classique ouverte consiste en une ample incision pour enlever le névrome, ce qui entraîne une diminution de la sensibilité des orteils touchés.

 

A retenir :

  • Le névrome de Morton correspond à une irritation du nerf sensitif situé entre le 3ème et l e 4ème orteil
  • Les semelles orthopédiques et les infiltrations constituent la base du traitement médical
  • AL chirurgie consiste à enlever le névrome
  • Une insensibilité des 3èmes et 4èmes orteils est parfois retrouvés dans les suites de l’intervention.